couverture
Parti-État
Stalinisme, révolution
Parution : 11/04/1975
Format papier : 112 pages
7.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 

La mystification sur le caractère socialiste de la Russie propagée par tous les partis « communistes » est restée d’autant plus vivace qu’elle a été consolidée même par des opposants au stalinisme comme les trotskystes, qui soutenaient que l’U.R.S.S était un « État ouvrier dégénéré ».

G. Munis, ancien membre de la Gauche communiste en Espagne, où il affronta directement la réalité criminelle du stalinisme, s’attaque à cette mystification et à ses divers propagandistes. Il développe une analyse du système russe depuis Octobre 1917, montrant qu’avec l’échec de la révolution internationale, c’est un capitalisme d’État qui s’affirmera, puis se fortifiera à travers la contre-révolution stalinienne.

Le système achevé prend la forme de ce que Munis appelle le « Parti-État » :
« Une fois le processus économique parvenu à son terme, après le processus de réaction politique, nous nous trouvons en face d’un capitalisme centralisé comme aucun autre… L’État dispose à discrétion – et en abuse – des structures et des superstructures servant à mettre en valeur les instruments de travail. À son tour, l’État est entre les mains du Parti sans la moindre faille. On aurait tort, cependant, de croire que le Parti se limite à contrôler l’État ; ils ne font qu’un, c’est le Parti-État. »

G. Munis analyse les attributs de ce système, sa politique extérieure contre-révolutionnaire, et son entrée en crise comme élément de la crise mondiale du capitalisme.

Réalisation : William Dodé