dans la collection
« Livres »

 
couverture
Willy Huhn
Trotsky, le Staline manqué

Parution : 14/04/1981


Format papier
142 pages 8.00 €
Commander Livre papier Format PDF Format EPUB Accès libre Lire en ligne
Précédés par Stalinisme et bolchevisme de Paul Mattick
Postface de Daniel Saint-James

Il ne s’agit naturellement pas d’une comparaison des traits de caractère de ces deux personnages essentiels de la révolution de 1917. Willy Huhn, socialiste de gauche allemand (1909–1970), examine, dans trois articles écrits en 1951 et 1952, l’évolution des positions politiques de Trotsky sous trois aspects :

- Les relations entre le parti et les Soviets, et plus largement la question de l’autonomie des producteurs, en particulier à travers les débats de 1920 et 1921.

- Le qualificatif d’« État ouvrier » que Trotsky n’a cessé d’accorder à l’État soviétique, y compris en 1939 après l’invasion de la Pologne, et la lumière qu’elle jette sur la conception qu’avait Trotski de la construction du socialisme.

- Son « bonapartisme », c’est-à-dire les politiques centralisatrices et autoritaires qu’il a prônées et parfois pu mettre en œuvre entre 1918 et 1923, et en particulier la nécessité de la militarisation du travail qu’il affirmait encore après la fin de la guerre civile.

Ces textes sont précédés par Stalinisme et bolchevisme, un article de Paul Mattick paru en 1947 à l’occasion de la publication aux États-Unis du Staline de Trotsky. Dans sa postface, Daniel Saint-James analyse comment à partir du discours de Trotsky lui-même se sont construits une mythologie et un culte, avec pour conséquence, chez ceux qui se proclament ses héritiers, des comportements sectaires.

up
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net
Graphisme : T–D